LINKS & MOVIES

BIOMIMICRY IN ACTION : JANINE BENYUS ON TED.COM

Janine Benyus, fervente admiratrice de la nature nous rappelle que le génie est présent dans chaque être vivant et que nous devons écouter leurs conseils, ne serait-ce que pour remercier mère nature du cadeau qu’elle nous fait chaque année : le printemps.

Observons et apprenons la façon dont la nature construit, engendre le renouvellement cellulaire. Comment gère-t-elle la résistance à l’eau ou permet-elle à un corps d’emmagasiner de la chaleur pour  restituer de la fraicheur par la suite? Parviendra-t-on un jour à recréer une texture similaire à la peau du requin ? En quoi la régénération cellulaire de l’arbre lui permet-elle de se renforcer au fil du temps, avec un minimum de matière ?

Que se passerait-il si les ingénieurs pouvaient compter sur la nature pour trouver des solutions à leurs interrogations ?La nature procure une aide aux concepteurs afin que la vie soit meilleure pour tous les habitants de cette planète.

BIOMIMETISME, NATURELLEMENT GENIAL

Docu_Arte_Biomimétisme, naturellement génial… par buggeeXP

Cette science, qui consiste à observer et imiter les mécanismes de la nature pour trouver des solutions innovantes et durables, connaît un véritable engouement notamment dans le domaine de l’architecture et du bâtiment. La capacité d’adaptation de ces organismes remet en cause l’édifice, qui est lui-même une interface entre l’utilisateur et son environnement.

Janine Benyus, pionnière du biomimétisme publie «  Biomimétisme : l’innovation inspirée par la nature », un ouvrage remarquable des années quatre-vingt-dix, avant de se lancer dans la conception de sa maison personnelle au Montana dont elle admire l’écosystème. « Intégrée à la nature environnante, durable et  intemporelle » telles sont les  qualités recherchées dans cette construction. Janine Benyus est parvenue à observer les petites astuces de la nature et à les transposer à l’échelle humaine en optant par exemple pour un chauffage par géothermie ainsi que des cellules solaires, tout en prenant soin de respecter les circuits naturels.

Le biomimétisme concerne tous ceux qui modèlent notre monde : de nombreuses pistes de réflexion sont présentes dans la nature et ne demandent qu’à être explorées

Ingo Rechenberg, professeur à l’université de Berlin, étudie par exemple un système de climatisation par énergie solaire, calqué sur celui d’une plante saharienne. Sous l’impulsion des rayons du soleil, la plante est capable de pomper de l’eau fraiche sous la terre pour renouveler l’eau qui vient de s’évaporer. Cette évaporation provoque un refroidissement à la surface de la feuille. En plus d’apporter des solutions innovantes pour la climatisation dans les habitations, cette technique pourrait également permettre l’extraction d’eau dans le désert du Sahara.

L’observation du comportement de ces organismes vivant doit s’accompagner de son analyse morphologique. Les racines d’un arbre s’assimilent à une spirale, ce qui permet à l’eau d’alimenter l’arbre dans son ensemble, sans qu’aucune branche ne soit omise. En effet, l’organisme sait subvenir à ses besoins et s’adapter à son environnement et aux sinistres qu’il rencontre et fabrique alors du tissu neuf pour équilibrer les charges.

En ce qui concerne les éponges de verre, elles sont constituées de matériaux fabriqués à la température de la mer. Cette structure ultra légère et très résistante fascinent les ingénieurs, sans cesse en quête d’utiliser un minimum de matériel pour un résultat optimal. De plus, observée dans son milieu naturel sous-marin, elle s’ancre sur des bactéries qui génèrent de la lumière transmise par les lentilles aux fibres qui conduisent la lumière, elle-même visible sur l’ensemble de la structure de l’éponge. Ces organismes aux fortes capacités d’adaptabilité nous conduisent à imaginer des solutions en réponse, non plus contre un phénomène mais plutôt pour son adéquation avec celui-ci : les tours flexibles à l’image de brins d’herbe ou de bambous ou encore les façades filtrant l’eau et l’air à la manière d’une aile de libellule illustrent clairement cette idée.

Les problèmes auxquels nous sommes aujourd’hui tous confrontés, nous conduisent vers un nouveau système de pensée : la réflexion sur un élément banal comme la façade d’un bâtiment va désormais nourrir les débats de demain.

BIOLOGIE – BIOMIMETISME

http://www.inspire-institut.org/Biomimetisme

Agnès Guillot, Biologiste

http://www.futura-sciences.com/fr/doc/t/technologie/d/la-bionique-le-retour_816/c3/221/p1/

http://www.dunod.com/livre-dunod-9782100506354-la-bionique.html

MEDECINE – CHIRURGIE ESTHETIQUE

Docteur JC Guimberteau

http://www.futura-sciences.com/fr/doc/t/medecine-1/d/main-peau-et-glissement-opinions-nouvelles-sur-la-matiere-vivante_533/c3/221/p8/

D’arcy Thompson, révèle une indéniable universalité des formes biologiques

Surface de la peau humaine


Lors des interventions chirurgicales, la souplesse mécanique du tissu assurant le glissement me fascina d’emblée par son extrême finesse et fragilité. Or ce tissu qui assure l’efficacité du glissement, l’indépendance des structures entre elles, est composé d’un réseau de fibrilles collagéniques dont la répartition est totalement désordonnée et sans logique apparente. Ce fut pour moi un bouleversement car mon esprit cartésien, logique, avait du mal à l’admettre. Chaos et efficacité faisaient bon ménage.

LIVING STRUCTURES

Microstructure research for building skins, Cambridge, USA

Neri Oxman

http://www.holcimfoundation.org/T797/HA08NA-NG1.htm

http://www.materialecology.com/

“Next Generation” 1st prize 2008 North America

Construction in vivo explores and offers a novel approach to designing, fabricating and maintaining building skins by controlling the mechanical and physical properties of spatial structures inherent in their microstructures. The method offers construction without assemblies such that material properties vary locally to accommodate for structural and environmental requirements. This approach stands in contrast to functional assemblies and kinetically actuated façades which require much energy to operate, and are typically maintained by global control.

DESIGN

PEAU BMW

Remplacer la carrosserie de métal par de la peau de voiture…

http://www.technovores.com/index.php?option=com_content&view=article&id=242:futur-de-lautomobile-metal-contre-peau&catid=13:general&Itemid=5

L’idée de Gina est de rendre invisibles toutes les fonctions standard. Ainsi, les marques d’ouverture des portières, du capot et du coffre sont imperceptibles à l’œil nu lorsqu’ils sont fermés. Les projecteurs sont également dissimulés sous des paupières mobiles. Ce procédé donne à ce concept un aspect organique presque vivant !.

La peau de Gina est flexible, extensible, résistante à l’eau et translucide au besoin. Enduit de polyuréthane et spandex, elle est résistant et durable. La peau résiste à des températures très élevées et très basses. Elle ne gonfle pas et les mouvement ne risque pas d’endommager le tissu. Le corps change de forme en fonction des conditions extérieures et de la vitesse, et il permet également au conducteur de changer de forme à volonté. Le tissu est tendu sur un châssis mobile en fils d’aluminium. Les transformations et les mouvements sont contrôlé par des actionneurs électriques et hydrauliques nombreux, par exemple, les phares font jour quand les petits moteurs tire le tissu des paupières.

Un autre lien avec une BMW à écaille

http://www.cardesign.ru/articles/projects/2009/09/25/3353/

Self-sustaining Flower That Blooms At Dusk

My mentor educated me that a good design also contributes toward a stable environment and does take into account its implications toward pollution and emissions. I call the Light Flower a good design, because it follows this norm to the T. If you must light your garden pathway, it may as well be with this illuminating flower. Autonomous and sensitive, it harnesses wind energy effectively to power itself.

The super-sensitive propeller rotates even at the slightest breeze, tanking up the energy for the light, for later use. A light sensor switch ensures that the light automatically switches off during daytime and comes on at dusk.

http://www.yankodesign.com/2009/02/23/self-sustaining-flower-that-blooms-at-dusk/

MEDIA SURFACE

Le Crystal Mesh est un nouveau support de façade résultat de la collaboration des architectes berlinois de l’agence WOHA et de la ville de Singapour. Elle consiste en un motif de mosaïque faite de 3000 modules en polycarbonate

recouvrant plus de 5000 m2 de façade.

Environ 1900 de ces modules sont équipés de tubes fluorescents. D’apparence blanche et cristalline le jour, cette structure se transforme la nuit en un parcours lumineux idéographique

ARCHITECTURE

Sean Godsell RMIT design Hub

http://www.rmit.com.au/browse;ID=gh38p3aerktl

“Over the course of a number of projects now my office has explored the possibility that building envelopes can emulate the performance of human skin, including protection, temperature regulation, sensory perception, filtration and the ability to produce energy. The second skin of the Design Hub incorporates all these functions.

“The Design Hub’s automation system means that the cells track the sun to optimise exposure to PV collectors, to allow the ingress of winter sun and so on. Importantly the cells can be upgraded over time as solar technologies evolve.

“The work environments have access to fresh air filtered through the second skin. The building harvests rain and waste water and uses recycled materials. These and other ESD initiatives will be standard in years to come.

“The apparently simple form of the building is animated by its own environmental performance, via the second skin, which transforms at night into a back-lit screen with the capacity for rear projection.”

Architecture blog about building skins

http://www.genomicon.com/tag/architecture/

PHILIPS

http://www.design.philips.com/probes/projects/sustainable_habitat_2020/index.page

http://live.philips.com/index.php/nl_nl/video/off-the-grid-habitat-2020-vision/1671320200

VARIABLE GEOMETRY

Dynamic facade “Kiefer technic showroom”

http://www.yankodesign.com/2008/10/09/when-a-buildings-skin-ripples/

When a Building’s Skin Ripples

FLARE is a pneumatic building facade system. The FLARE system consists of a number of tiltable metal flake bodies. An infinite array of flakes can be mounted on any building or wall surface. Each metal flake reflects the light. When the flake is tilted downwards by a computer controlled pneumatic piston, its face is shaded from the light and this way appears as a dark pixel. By reflecting ambient or direct sunlight the individual flakes act like pixels formed by natural light.

The system is controlled by a computer to form any kind of surface animation. Sensors inside and outside communicate the building’s activity directly to the system which acts as the building’s lateral line. FLARE turns the building facade into a penetrable membrane, breaking all conventions of static surfaces.

I love how it looks in motion but there’s something creepy about inanimate objects moving. I can’t quite put my finger on it.

Orange void develops project of interactive surfaces

http://www.orangevoid.org.uk/

Philip Beesley_implant Matrix – Toronto, ON – 2006

Implant Matrix is an interactive geotextile that could be used for reinforcing landscapes and buildings of the future. The matrix is capable of mechanical empathy. A network of mechanisms reacts to human occupants as erotic prey. The structure responds to human presence with subtle grasping and sucking motions, ingesting organic materials and incorporating them into a new hybrid entity.

Implant Matrix is composed of interlinking filtering ‘pores’ within a lightweight structural system. Primitive interactive systems employ capacitance sensors, shape-memory alloy wire actuators and distributed microprocessors. The matrix is fabricated by laser cutting direct from digital models. Implant Matrix was installed at the InterAccess Media Arts Centre in Toronto.

“Before you go in, the whole piece will be quietly ‘breathing’, and parts close to you will start panting, feeding air to you, following your position.”

façade dynamique

http://muuuz.com/2008/07/17/flare-systeme-de-facade-dynamique/

WIND FORCES / FORCES DU VENT

Articulated Cloud by Ned Kahn

VERTICAL FARMING

http://nymag.com/news/features/30020/index1.html

http://verticalfarm.com/

http://www.inhabitat.com/2007/04/05/skyscraper-farming-farming-reaches-to-the-sky/